Les principaux avantages des insectes comestibles

Manger des insectes est devenu une pratique exotique et atypique dans presque toutes les sociétés occidentales, malgré le fait que les insectes étaient déjà autrefois un aliment important pour les humains partout dans le monde. Pourquoi ? De plus, et si je vous disais que les insectes comestibles étaient une bonne solution à presque tous les problèmes de durabilité alimentaire que les sociétés occidentales expérimentent aujourd’hui ? Continuez à lire pour découvrir la raison.

L’entomophagie au fil des siècles

Malgré que les insectes comestibles semblent encore étranges pour la plupart d’entre nous, l’entomophagie a eu un poids important pour presque tous les régimes alimentaires de l’homme à travers l’histoire. En fait, il y a de nombreuses allusions à la consommation d’insectes dans différents documents religieux du christianisme, de l’islam et du judaïsme.

En Europe, les premières références sur l’entomophagie viennent de la Grèce antique, où manger des cigales était considéré comme une épicerie fine. Aristoteles a laissé la preuve de cette pratique à Historia Animalium (384-322 av. J.-C.), et selon lui, les cigales femelles ont meilleur goût après l’accouplement parce qu’elles sont pleines d’œufs.

En Asie, la littérature chinoise fait généralement référence à l’entomophagie et à l’utilisation des insectes dans la médecine traditionnelle. Dans le Compendium de Materia Medica (Li Shizhen, Dynastie Ming, (1368-1644)), on trouve une grande quantité de recettes basées sur l’utilisation d’insectes avec leurs attributs médicinaux.

Ainsi, les insectes comestibles ne sont pas aussi étranges que certains semblent le croire. Manger des insectes est devenu une habitude dans le régime alimentaire en France et de la population mondiale. C’est juste que la consommation de viande a pris le dessus.

Pourquoi certaines sociétés occidentales ont-elles cessé de manger des insectes ?

Bien que les insectes comestibles aient toujours été un élément essentiel de l’alimentation humaine depuis le début des temps et qu’ils continuent d’être consommés dans différents pays du monde, ils ont commencé à être considérés comme un tabou dans les sociétés occidentales modernes (en particulier en Europe et aux Etats-Unis). Quelle pourrait être la cause de ce changement ?

La raison la plus plausible reste liée à l’origine de l’agriculture et de l’élevage. Le Croissant fertile, une région historique contenant les territoires occidentaux de l’Asie, la vallée du Nil et le delta du Nil, est considéré comme le lieu de naissance de l’agriculture et, accessoirement, de l’élevage. A partir de ce moment, ces pratiques ont commencé à se répandre vers l’Europe et ont fini par remplacer la chasse et la collecte des insectes comestibles comme principales sources de nourriture.

Ainsi, la consommation d’insectes a finalement été remplacée par la consommation de viande, surtout d’animaux herbivores et omnivores qui, en outre, offraient une plus grande variété de produits : fourrure et cuir, produits lactiques, puissance de traction et un nouveau moyen de transport. Ainsi, l’agriculture et l’élevage sont devenus des pratiques courantes dans toute l’Europe en ce qui concerne les sources de nourriture plus stables. La chasse aux animaux et les insectes comestibles sont des moyens très dépendants de la saisonnalité pour obtenir de la nourriture. Alors ils sont passés au second plan et ont commencé à être considérés comme des pratiques primitives.

Cependant, la raison qui a finalement conduit les gens à éprouver de l’aversion pour la consommation d’insectes était probablement l’impact négatif de ces organismes sur l’agriculture. Comme cette pratique est devenue la principale source de nourriture pour de nombreux pays occidentaux, les insectes ont commencé à être considérés comme un problème pour la productivité agricole dans la façon dont ils deviennent des fléaux. De plus, la densité de la population mondiale, surtout dans les endroits plus urbanisés, facilite la transmission vectorielle des maladies.

Sous l’influence occidentale, la consommation d’insectes comestibles est très courante dans les différents pays. Il existe de nombreuses raisons qui pourraient expliquer cela : un plus grand contact avec la nature dans les sociétés moins urbanisées, le développement d’une agriculture moins extensive ou une introduction tardive de l’agriculture aurait pu perpétuer la consommation d’insectes dans ces pays.

Insectes : ressources du passé qui pourraient être une solution pour l’avenir

Comme les insectes comestibles sont passés au second plan dans les régimes alimentaires occidentaux, leur commercialisation à des fins de consommation humaine dans bon nombre de ces pays ne fait pas l’objet d’une réglementation adéquate. Contrairement à d’autres régions du monde, la commercialisation des insectes en tant que nourriture dans l’Union européenne a été bloquée. Cependant, en 2013, la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a publié un rapport dans lequel elle énumère les avantages des insectes comestibles, en essayant d’exhorter les pays européens et les autres sociétés occidentales développées à réglementer la commercialisation des insectes comme l’un des moyens d’atteindre un régime alimentaire plus durable.

Quels sont les avantages des insectes comestibles dans les régimes occidentaux ?

Source de protéines et d’acides gras

Le corps de certains insectes comestibles peut atteindre près de 70 % de la teneur en protéines. Selon différents experts, la consommation d’insectes pourrait être une bonne solution pour soulager la sous-alimentation des enfants en raison de leur teneur élevée en acides gras. De plus, les termites, les chenilles, les sauterelles, les mouches, les araignées et les charançons sont des sources de protéines plus riches que d’autres animaux domestiques, comme les poulets et les vaches.

Source de minéraux et de fibres

Environ 1 femme enceinte sur 2, et près de 40 % des enfants d’âge préscolaire dans les pays en développement, souffrent d’anémie (manque de fer) en raison d’une mauvaise alimentation. Ce qui peut les conduire à développer des problèmes de développement physique et cognitif, à avoir un risque accru de morbidité chez les enfants et une productivité réduite du travail chez les adultes. Les insectes comestibles contiennent une grande quantité de différents micronutriments, tels que le fer, le cuivre, le magnésium, le phosphore, le manganèse, le sélénium et le zinc.

De plus, ils sont une grande source de fibres car ils contiennent beaucoup de chitine, le principal composant structurel de la cuticule des arthropodes. La chitine a une structure moléculaire similaire à celle de la cellulose végétale et joue également un rôle important sur la santé intestinale.

Ils ont un risque réduit de transmettre des maladies zoonotiques. Il n’existe aucune preuve de la transmission de maladies zoonotiques dérivées de la consommation humaine d’insectes comestibles comme c’est le cas avec la consommation de viande (poulets et vaches avec la grippe aviaire ou la maladie de la vache folle). Cependant, il n’y a pas encore assez d’études qui soutiennent l’innocuité totale de la consommation d’insectes. Bien qu’ils puissent produire des allergies comme le font les crustacés, il serait nécessaire d’étudier cette question plus avant.

Ou trouve-t-on le plus facilement un élevage d’insectes dans le monde ?

C’est en amérique du sud que trouver un élevage d’insectes est le plus facile. Les habitants consomment plusieurs Kg d’insectes par an. Riches en protéines, c’est un aliment sain tout à fait adapté à la consommation humaine. En Amérique du Sud, même les enfants en consomment. La production d’insectes a quasiment triplé ces dernières années.

L’organisation des nations unies préconise que la production d’insectes soit intensifiée pour faire face au réchauffement climatique. Dans un rapport récent, il est fait état l’aspect nutritionnel des insectes destinés à la consommation humaine. Il est dit que outre l’intérêt pour le réchauffement climatique, le fait que cette alimentation soit riche en protéine permettrait de mettre fin aux famines dans le monde. Un insecte entier permet de fournir de bons acides aminés, base de la construction musculaire.

Préparer les insectes comestibles avec des fines Herbes, c’est délicieux !

Les fines herbes donnent un gout fabuleux aux insectes comestibles. Pour l’apéritif , c’est assez extraordinaire en bouche ! Les fines herbes de marient parfaitement avec tous types de plats préparés, ce qui rend la tache encore plus facile.