Astuces pour un repas de réveillon de la St sylvestre exquis et light

Les repas de la nuit du 31 décembre au 1er janvier sont généralement gras, sucrés et lourds. Cependant, il est possible de cuisiner des repas festifs tant savoureux que légers et faibles en calories. Comment concocter un menu de réveillon de la Saint Sylvestre délicieux et à faible calories. 

Mettre des aromates digestifs et brûle graisses au cœur de votre menu 

Pour un menu de réveillon léger et faible en calories, il est possible de remplacer certains ingrédients de vos recettes par d’autres caloriques. Cependant, les alternatives sont parfois peu pratiques ou difficiles à mettre en œuvre selon le plat et les préférences gustatives des invités. Elles reviennent aussi généralement plus coûteuses. 

La solution est de miser sur les aromates, en l’occurrence les épices ou herbes digestives et brûle la graisse. Cliquez pour en savoir plus sur celles qui s’accordent bien avec vos plats sucrés ou salés. 

Comment procéder ? 

Certaines épices et herbes aromatiques sont excellentes brûlés graisses et d’autres ont des effets drainants et digestifs. Pour en profiter, vous pouvez les ajouter à vos plats festifs après cuisson ou juste à la fin de la préparation. Vous pouvez, par exemple, utiliser : 

  • la badiane dans vos apéritifs, 
  •  la cannelle dans vos entrées, 
  • de l’ail cru et râpé dans vos plats de résistance après cuisson,
  • du gingembre cru et moulu dans vos desserts. 

Pour finir votre repas en beauté, vous pouvez proposer une tisane digestive et un brûle graisse composée de citron, de mélisse, de menthe poivrée et de miel. 

Jouer la carte des alternatives alimentaires plus saines et diététiques

Tant que c’est possible et si votre budget vous le permet, il est recommandé de : 

  • remplacer la crème fraîche par du yaourt nature faible en matière grasse,
  • en apéro, prioriser les légumes et les fruits secs et limiter les biscuits, chips et les mini-boudins,
  • choisir la dinde ou le canard au lieu de l’oie ou du  chapon qui sont plus gras, 
  • troquer son gâteau à la crème avec un gâteau de fruits,
  • limiter la consommation de  bœuf, de fromage et de beurre, 
  • opter pour les pains aux céréales complètes.

Il est recommandé de préférer le vin aux cocktails, qui, en plus d’être sucrés, sont alcoolisés. En général, il est nécessaire de limiter les aliments trop ; trop sucrés, trop salés et trop transformés. Privilégiez les légumes, fruits et noix ainsi que les céréales complètes, le poisson et la viande blanche, pour vos repas, même ceux festifs. 

Préférer la cuisson papillote 

La cuisson papillote permet de mieux conserver les nutriments, vitamines et minéraux des aliments. Ce mode de cuisson a également le mérite de relever le goût et l’arôme des préparations. En faisant cuire vos viandes et vos légumes par cette méthode, vous pouvez considérablement réduire la quantité de beurre et autres matières grasses à ajouter à vos repas.

 En fait, la cuisson papillote utilise l’eau et le gras naturellement présent dans les aliments pour les cuire de façon optimale. Il est recommandé de préférer ce procédé à la friture et même aux grillades. 

Utiliser 2/3 de la quantité de sel nécessaire pour vos recettes 

Pour limiter la rétention d’eau et la prise de poids, il est conseillé de consommer peu de sel. L’OMS recommande de ne pas dépasser une dose de 5 g/jour par personne. Pour respecter cette recommandation, vous pouvez réduire la quantité de sel habituellement utilisé à 2/3 ou de moitié. D’un autre côté, vous pourrez utiliser des aromates pour rehausser agréablement le goût de vos plats.